Comment trouver le terrain idéal ?

Lucas photo 01Choisir son terrain est la première opération que vous devez réaliser pour faire construire votre maison. C’est également la plus importante car de ce choix dépendra souvent l’architecture même de l’habitation ainsi que son agencement général. Pour vous aider dans votre démarche, nous avons relevé les points essentiels qu’il convient de prendre en compte dans votre réflexion. Après cela, pas de doute, vous arriverez en terrain… conquis !

Pour trouver le terrain idéal, il faut avant tout prendre son temps. Lorsque vous trouvez un emplacement intéressant, n’hésitez pas à aller le voir plusieurs fois, à différentes heures de la journée, en semaine ou le week-end, sous le soleil ou sous la pluie, ce qui arrive parfois dans le Finistère. D’ailleurs, si vous craignez le déluge et ses conséquences, rendez-vous en mairie pour examinez le Plan de Prévention Des Risques Naturels (PPRN). Ce document précise si le terrain est placé dans une zone de risques naturels, tels que les inondations ou les glissements de terrain.

Faites attention au détail, où le diable se cache parfois. Ainsi de la pente du terrain. Si un terrain en dénivelé offre une vue plus dégagée, une pente, même très légère, peut jouer sur les fondations et le coût de votre future construction. Par ailleurs, choisissez un terrain offrant une vue dégagée au sud, pour bénéficier de l’ensoleillement. En règle générale, faites attention à tout ce qui pourrait vous priver de lumière sur les terrains alentours.

Enfin, vérifiez l’emplacement de la parcelle sur la commune, si la proximité des commerces ou des écoles par exemple sont importantes à vos yeux. De même, jetez un coup d’œil aux facilités d’accès. Est-ce que le terrain est bien desservi au niveau routier ? A contrario, n’est-il pas… trop près de la route ? Ou d’une voie de chemin de fer ? Ou sous un couloir aérien (dans le Finistère, il est vrai, nous ne sommes pas trop concernés).

Bon, jusqu’ici vous ne voyez aucun inconvénient majeur ? Votre terrain vous plaît ? Il est alors temps de se pencher sur l’administratif.

Vous connaissez le Plan Local d’Urbanisme ? Il s’agit du principal document d’urbanisme d’une commune qui fixe les règles d’utilisation du sol. Il vaut mieux le consulter en mairie avant d’investir, car suivant l’emplacement de votre terrain sur la commune, certaines règles de construction lui seront appliquées. Distance par rapport aux limites du terrain, hauteur maximale, occupation maximale des sols…

(Le Coefficient d’Occupation des Sols (COS) permet de définir la surface constructible de chaque parcelle. Renseignez vous en mairie pour obtenir celui qui concerne votre parcelle. Vous pourrez ensuite calculer la surface hors œuvre nette (SHON) maximale constructible sur la parcelle. Pour connaître la SHON maximale, il faut multiplier la taille du terrain par le COS)

Si votre parcelle est entourée d’autres terrains nus, le PLU précisera si ces derniers sont constructibles ou pas, et quels sont les logements ou activités susceptibles de s’y installer. C’est toujours bon à savoir pour éviter les surprises, comme une autoroute à venir et qui passerait au milieu de votre jardin…

Quitte à plancher sur les documents, n’oubliez pas de vérifier que votre terrain ne dépend pas d’un Plan de sauvegarde et de Mise en Valeur. Si tel est le cas, il se situe sur un secteur protégé et soumis à des règles d’urbanisme strictes comme la validation du projet de construction par un Architecte des Bâtiments de France. Pour les droits de passage et autre servitudes éventuels, vérifiez qu’il n’y a pas d’acte notarié qui les mentionne. (le vendeur doit théoriquement les mentionner).

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Photo Vue F

Avant/Après

Vous avez vérifiez les documents d’urbanisme et tout vous semble parfait ? Jeter alors un dernier coup d’œil aux ultimes détails, qui n’en sont pas vraiment !

Votre terrain est-il viabilisé, surtout s’il est isolé ? Dispose-t-il des arrivées d’eau, d’électricité, de téléphone, de gaz ? Si ce n’est pas le cas, ces travaux seront à votre charge. Et qu’en est-il de l’assainissement ? Devez-vous installer une fosse septique ? Si le terrain nécessite une fosse septique, alors il faut effectuer une étude de sol qui indique si un assainissement est possible et si oui, lequel.

Vérifiez les dimensions et limites du terrain et n’hésitez pas à le faire borner par un géomètre expert même si cela entraîne des frais. Le bornage fixe définitivement la taille de la parcelle et en précise les limites. L’information devient officielle et ne pourra être contestée par votre voisinage.

Quant à la qualité du sol, faites intervenir un expert avant l’achat pour vous assurer de sa constructibilité.

En tout état de cause, demandez à la mairie un certificat d’urbanisme pour vous assurer de la constructibilité du terrain que vous souhaitez acheter. Il mentionnera les contraintes architecturales à respecter.

(Si vous faites le choix d’un lotissement, certains point précédents ne vous concernent pas tels que les raccordements aux différents réseaux et la constructibilité, qui sont garantis. En revanche, procurez-vous le règlement de lotissement, l’arrêté dit de « lotir » délivré par les services de l’urbanisme au lotisseur, afin de vous renseigner sur les aménagements prévus et le cahier des charges : dans le cas d’un lotissement, vous ne pourrez pas construire à votre guise. Et n’oubliez pas d’estimer le coût des charges collectives qui peuvent être assez important.)

Pour trouver votre terrain, vous pouvez consulter les Petites annonces, les agences immobilières, vous rendre en mairie ou faire confiance au bouche à oreille.

LogoExpressionCarre (3) (1)Mais il y a encore plus simple : si vous décidez de vous associer à Expression Architecture, le spécialiste de la maison d’architecte, nous ferons tout pour vous trouver le terrain de vos rêves. Vous êtes intéressés ? Contactez nous !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s