Envie de nature : et pourquoi pas une toiture végétalisée ?

Vous avez envie de construire une maison qui change ? et surtout vous avez une grande envie de vert
Alors, pourquoi ne pas choisir une toiture végétalisée ..?
toiture vegétales3
La toiture végétalisée également surnommée « écotoit » ou « toit vert »consiste à recouvrir un toit plat ou à pente légère d’un substrat planté de végétaux. Elle n’est pas seulement esthétique mais offre de nombreux avantages pour la préservation du bâtiment, de l’environnement, et la réalisation d’économies d’énergie.

Voici quelques informations utiles sur ce concept qui ne date pas d’hier et qui remonte même jusqu’à la préhistoire.. :

Ce système de toit vert comporte, de haut en bas, les couches suivantes :

  • Les plantes, souvent choisies en fonction de certaines applications;
  • Un substrat de croissance fabriqué, parfois sans terre (mousse de sphaigne, terreau, terre noire, compost);
  • Un tissu filtrant pour contenir les racines et le substrat tout en laissant pénétrer l’eau;
  • Une couche de drainage spécialisé, qui comprend parfois des réservoirs d’eau intégrés;
  • Une membrane imperméable de couverture comportant un agent anti-racines;
  • La structure du toit et un matériau isolant au-dessus ou au-dessous de celle-ci.

toiture-vegetalise-schema_zxrknpTrois techniques différentes, ou concepts de végétalisation de toitures coexistent en France :

  • La végétalisation extensive est la plus simple à mettre en place, l’épaisseur de terre nécessaire pour la réalisation pouvant débuter dès 6 centimètres d’épaisseur. Les plantes utilisées sont des plantes de faible hauteur et demandant peu d’eau. Elle est proche des associations végétales naturelles. Il s’agit de végétations installées sur des complexes de culture de 6 à 15 cm d’épaisseur qu’on ne veut pas nécessairement arroser, sauf éventuellement en cas de sécheresse prolongée L’avantage de cette végétalisation est qu’elle ne demande qu’un entretien minimal. L’entretien se résume à deux visites annuelles aux fins du désherbage des espèces envahissantes et des inspections de sécurité et de la membrane.
  • La végétalisation intensive est constituée de 20 cm de terre au minimum (jusqu’à 60 cm). Ce concept est en fait un jardin suspendu. Elles nécessitent un entretien régulier et un système d’arrosage automatique afin d’assurer un développement normal des végétaux (terre végétale en épaisseurs fortes, végétaux de grande taille, gazons, arbres). Cette végétalisation nécessite un grand volume d’eau ce qui implique une surcharge considérable à prendre en compte.
  • La végétalisation semi-intensive est plutôt adaptée pour les toitures-terrasse. Elle est notamment composée de gazon, de petits buissons et de plantes vivaces. Les besoins en eau sont bien moindres que pour la végétalisation intensive.

Capture d’écran 2015-06-25 à 21.13.29
Les bienfaits des toitures végétalisées sont multiples :

  • Elles permettent de fixer les poussières et le pollen,
  • Elles réduisent les émissions de CO2,
  • Elles favorisent la production d’oxygène,
  • Elles humidifient l’air ambiant (lutte contre l’effet  » îlot de chaleur » généré par la concentration urbaine minérale.
  • Elles filtrent et épurent les eaux de pluies, notamment grâce à la présence du substrat. D’ordinaire, les eaux pluviales tombent sur les toits et sont ensuite conduites vers les égouts, puis vers les stations d’épuration, ce qui peut contribuer aux inondations. Grâce à la toiture végétalisée, une partie de l’eau est directement exploitée par les plantes, une autre s’échappe en vapeur et une dernière est évacuée par des canalisations.

L’inconvénient de cette toiture c’est certainement son prix, qui évolue entre 20 et plus de 100€ le m², selon la surface, la pente désirée, les travaux de renforcements éventuels, les familles de végétaux et la pose du substrat.
Cependant, c’est aussi un investissement à long terme grâce à sa plus grande durée de vie, à son étanchéité.
En ce qui concerne Les dépenses énergétiques : le substrat et la végétation des toitures végétales permettant que les températures y fluctuent modérément, réduisant ainsi de façon significative les coûts de refroidissement des volumes situés en dessous.

Une toiture végétalisée est donc une bonne solution pour une maison originale, naturelle et écologique !

 

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. Bonjour
    C’est vrai que l’écotoit est très pratique surtout pour les personnes qui aiment la nature mais pour moi, je préfère toujours le toit normal, et si je veux avoir des végétaux magnifiques dans mon enceint, un jardin à l’extérieur me suffira.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s